• Tu parles d'un hommage !

    Elle respirait la bienveillance, sa voix était douce, sa gentillesse palpable et sa discrétion aussi marquante que l'or de ses cheveux. La grande sauterelle s'en est allée.

     

    Et la télé s'est mise en marche pour les hommages ...

    Lundi soir sur HD1, les programmateurs ont eu l'idée de diffuser " Mort d'un pourri " en " hommage ", donc, à Mireille Darc. Figure toi que je n'avais jamais vu le film, alors que le " Grand blond à la chaussure noire ", vu, revu, et re-re-vu, ça va cinq minutes. Je me suis branchée sur HD1.

    Mais quelle honte que d'appeler ça un " hommage ". Ils se sont bien foutu de ma gueule sur HD1 ! Ornella Mutti serait morte, ce que je ne lui souhaite évidemment pas, j'aurais compris. Alain Delon, serait mort, j'aurais compris. Pour les autres, ils sont déjà à peu près tous morts depuis des lustres alors ça faisait de jolis souvenirs.

    Mais Mireille Darc !

    Mireille Darc, on te dit !

    C'est bien le maximum si on la voit 10 mn en tout et pour tout et encore, pour un rôle comme on les dédiait aux femmes à cette époque (quoi que, pour le coup, Ornella Mutti s'en sort carrément bien ! ) : à peu près inexistant et dans tous les cas, sans intérêt, même pas celui de faire valoir de Delon.

    J'étais dégoûtée !

    J'aurais eu mieux fait de regarder le Grand blond,tiens !

     

     

    « OuraganNe pas perdre la fesse. »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 31 Août à 13:31

    C'est une actrice que j'ai vraiment appréciée....et pour avoir été choisie par Lino , c'est une référence...le bougre il ne faisait pas semblant en amitié.

    Mère scie pour ton hommage.

      • Jeudi 31 Août à 23:32

        Bin heu ... de rien. Tu trouves que c'est un hommage ? Bon d'un côté je lui rends grâce, c'est vrai.

    2
    Magitte
    Jeudi 31 Août à 13:56

    Moi aussi, c'est une actrice que j'ai aimée et appréciée...Elle est partie discrètement.... Son opération à "coeur ouvert".,?.. Elle en parlait, mais pour remercier les médecins et continuer sa vie en "aidant" les autres....

      • Jeudi 31 Août à 23:33

        Oui, je trouve aussi qu'elle est partie discrètement, comme tout ce qu'elle faisait ou disait. Elle était la discrétion incarnée. Tout ce que vous écrivez ici est juste. Bonne soirée, Geneviève.

    3
    Jeudi 31 Août à 19:07

    Coucou,

    j'ai bien l'impression que les "mots" aujourd'hui sont utilisés un peu n'importe comment  sarcastic

    C'est sûr que y'a des films où on la voit plus que 10 mn, et/ou où elle a, sinon un rôle majeur, un vrai rôle. (je pense à Laisse aller c'est une valse) (mais c'est  moins drôle que le grand blond  wink2)  (mais j'aime beaucoup Michel Constantin) (he)

    ouaip : hommage hommage... comme c'est dommage...

     

      • Jeudi 31 Août à 23:37

        Ah oui ! Constantin, moi aussi, j'aimais beaucoup ! et toute la clique : Bozzuffi, Lefèbvre, Blier, Birault, Carmet, Dalban ...

    4
    Vendredi 1er Septembre à 09:33

    hommage en catastrophe

    on prend le premier film ou Mireille Darc est au générique

    et sans réfléchir au temps qu'elle apparait dans le film

     

    moi je l'aimais bien dans le feuilleton Les Coeurs Brulés et la suite Les Yeux D'Helene

      • Mercredi 6 Septembre à 03:31

        Oui, c'est exactement ça je pense. Regarder le nom à l'affiche sans chercher plus loin.
        Je n'ai jamais vu les feuilletons dont tu parles. je crois que je n'étais pas dans le pays quand ils ont été diffusés. Mais de toutes façons, en tant qu'actrice, je n'étais pas particulièrement émue par ses rôles. C'est son personnage à elle, d'un point de vue humain, dans la vraie vie, que je trouvais attirant.

    5
    Mardi 5 Septembre à 13:34

    Je n'ai pas regardé, mais si c'était tel que tu le dis et bien j'ai bien fait !!! Sont nuls quand mêmes !!! 

    Même pas fichus de faire un vrai hommage !!!

     

      • Mercredi 6 Septembre à 03:31

        Ouais. De vrais trouduks !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :