• Pronostic couci-couça

    Si on m'avait dit qu'un jour je donnerais des nouvelles de mon chat sur le web ...

     

    Elle ne va pas très bien, la pépette.

    En fait, la semaine dernière, elle était quasi nickel, chaque jour voyant un nouveau progrès, elle semblait évoluer comme un chaton digne de ce nom, découvrant son nouvel environnement jour après jour. Un peu espiègle, elle faisait des blagues parfois. On jouait à cache cache, elle rasant les murs contre lesquels elle se plaquait attendant que je surgisse. Oui : comme dans les dessins animés. On jouait au foot avec des bouchons de Dom Pé ou des papiers de chocolat. Elle commençait à faire mille conneries, ce qui me faisait dire qu'elle était en bonne voie. Elle était devenue toute propre, finalement sans trop de difficulté. On se faisait pleiiiiinnn de câlins ...

    Et puis blaaaaaammm.

    Malgré une vitalité somme toute impressionnante, compte tenu de l'état dans lequel je l'avais récupérée, je voyais bien qu'elle éprouvait une certaine gêne respiratoire. Elle toussotait de temps en temps. Mais puisque je la soignais, puisqu'elle mangeait régulièrement et bien, puisqu'elle jouait, je pensais qu'il fallait laisser le temps au traitement de remplir son rôle.

    Finalement, il y a deux jours elle a commencé à tousser un peu plus. Elle a moins joué. Pas grand chose, mais vu l'énergie qu'elle mettait dans nos jeux auparavant, je l'ai trouvée plus " calme ". Et puis hier, elle a dormi presque toute la journée, ce qui est parait-il normal pour un chat, sauf que je n'était pas habituée à cela avec elle. Et elle a moins mangé aussi. Et puis ce matin, elle n'a même pas voulu prendre le repas sur lequel jusqu'ici elle se jetait sans trop y penser.

    Et cette respiration ...

    J'ai appelé la véto. Qui l'a trouvée super mal. 

    Ma poilue a une pneumonie. Elle a subi tous les examens possible apparemment. La maladie auto immune a été écartée. Le Sida aussi. Le je-sais-pas-qui et le je-sais-pas-quoi. Sur le coryza, en cours de guérison, s'est greffée une pneumonie. Il parait que ses poumons sont tout blancs. J'irai voir ça demain.

    Il parait que c'est pas beau. La véto m'a demandé de ne pas trop rêver.
    C'est la tuile. Ce petit chat, arrivé de la façon la plus inattendue ne tombe pas très bien dans mon agenda. Dans deux jours, je pars et il n'y a personne pour s'en occuper à ma place. On a fait un deal avec la véto. Elle soigne la minette jusqu'à mon retour, convaincue par ailleurs que c'est dans son cabinet qu'elle sera le mieux. J'avoue que cela me rassure.

    J'avoue encore que si je me fais à l'idée qu'elle ne passe pas la fin de l'année, il me semble déceler en elle une telle énergie que celle-ci me souffle au contraire que ce chat est fait pour s'en tirer et qu'une jolie histoire commune nous attend.

    Alors, bien sûr, oui : aujourd'hui, malgré le temps consacré aux contraintes médicales, j'ai pu travailler correctement, ce qui était devenu assez difficile ces quinze derniers jours.

    Pourtant, ce soir, elle me manque. C'est con, non ?

    On verra demain.

    « Astérix chez Super U !VDM ! »

  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Novembre à 20:52

    oh merde,  quelle poisse, j'espère qu'elle va s'en tirer, et pour toi pas facile de voir dès les premiers symptômes qu'un truc cloche. J'espère que tu la retrouveras à ton retour et que vous vous quitterez plus. Et un conseil, avec un animal dès que le moindre changement apparait , fonce chez le véto, bisous et courage à elle et toi

      • Lundi 13 Novembre à 22:34

        C'est qu'en fait, elle progressait chaque jour et c'est pourquoi la toux ne m'a pas alertée plus que ça, et son état a commencé à partir dans l'autre sens vendredi soir. Samedi, c'était férié. Dimanche fermé itou. J'y suis allée première heure ce matin. Je pouvais pas faire mieux.
        Mais oui, j'espère la retrouver à mon retour. J'avoue que ce timing est vraiment pourri. Mais si je n'avais pas accepté de la prendre il y a quinze jours, elle serait peut-être en train d'agonir dans un champs quelconque.

    2
    saby
    Lundi 13 Novembre à 21:31

    Ah merdum pov choupette, ben j'spère qu'à ton retour elle ira bien mieux 

    On s'attache à ces petites boules de poils !

    Bises Bibi 

      • Lundi 13 Novembre à 22:35

        Ouais, moi aussi, j'espère qu'elle ira mieux. je sais qu'avec la véto elle est en bonne main. Mais la véto, ce n'est pas le bon dieu non plus. Si ça doit mal se passer, ça se passera mal. Pourtant, je reste persuader que Maj va lutter et y arriver.

    3
    Mardi 14 Novembre à 09:13

    Bonjour

    oh quelle tuile

    je prie pour le rétablissement de la minette,

    enfin tu avais trouvé une petite compagne mignonne, rejouissante et aimante pour tes jours gris et apporter un peu de bonheur a l'animal qui le merite

    j’espère une bonne guérison

      • Mardi 14 Novembre à 10:05

        Merci Gaulois ! Je suis un peu fataliste sur ce coup ... on verra ...
        J'ai lu plein de trucs sur le sujet. Apparemment, c'est une dégradation du Coryza et du coup, ça s'annonce vraiment pas bon, c'est bien ce que m'a dit la véto. En plus, le père Michu qui a eu, contrairement à moi, des expériences avec les félins, m'avait expliqué dés le départ que si sa mère l'avait abandonnée, c'est parce qu'elle savait que sa petite avait un problème que elle, sa mère, ne pourrait pas résoudre.
        On peut rester optimiste et se dire que nous, les humains, nous avons un pannel d'outils et d'informations sanitaires qui peuvent, peut-être, la tirer de là.
        On sait pas.

        Donc : on verra.

    4
    Magitte
    Mardi 14 Novembre à 10:03

    Pauvre petite chatte !  Il faudrait peut-être vous faire à l'idée que....... On s'attache à ces petites bêtes et.....je suis de tout coeur avec vous !

      • Mardi 14 Novembre à 10:08

        Oui, Magitte. Je fais moit'-moit' : 50% optimiste - 50% fataliste wink2, il ne faut pas être bête non plus, n'est-ce pas ? La seule chose qui compte, c'est la souffrance. Donc, j'espère qu'elle ne souffre pas (trop ? ).
        Merci Magitte. J'espère que vous allez bien de votre côté.

    5
    Mardi 14 Novembre à 10:46

    chiottes.
    moi qui venais de mettre des mots  du côté de chez Les Minettes... merdoum...

    M'sieur Michu a raison quant à l'extraordinaire raisonnement  chez les félins : la faiblesse ne se soigne pas et elle est un danger pour la famille/le clan. C'est fou quand on y pense. Tu as fais ce qu'il fallait et je pense comme toi quant à la souffrance...

    Tout plein de pensées

     

    6
    Mercredi 15 Novembre à 20:43

    Que cette histoire semble bien triste. Moi j'ai perdu mon chat "Sanka" (vedette de mon blog) il y a 2 ans maintenant. Il avait 21 ans et c'était un amour de chat. Il me manque énormément. Je ne prends plus de bête, je suis trop souvent en voyage et hors de la maison. J'espère de tout coeur que cette minette ira de mieux en mieux.

    7
    Jeudi 16 Novembre à 10:55

    Merci pour vos gentils commentaires. Je n'imaginais pas qu'autant de monde pourrait se sentir concerné par les animaux.
    @Sanka : merci.
    Le premier commentaire que tu as laissé m'a un peu agressée, je pense que je ne l'ai pas compris parce que je n'étais pas dans l'état d'esprit qui t'occupait au moment où tu l'as écrit, au moment où je l'ai lu. Je laisse donc ma réponse qui correspond à l'état d'esprit que j'avais au moment où j'ai répondu, mais avec mes excuses ici.
    Pour " ton " Sanka, j'imagine, je crois, très bien, le vide que tu peux ressentir au bout de 21 ans de collocation. Quand je constate l'état de mes propres sentiments au bout de quinze jours à peine, c'est fou. Je n'aurais jamais imaginé ça.

    8
    Jeudi 16 Novembre à 17:18

    Pas de soucis pour ton commentaire, au contraire, j'apprécie et admire ta franche façon de t'exprimer. Bonne soirée.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :