• Mieux qu'un ashtag

    Source : 20minutes.fr

    " Alors que l’affaire Weinstein a entraîné de nombreuses révélations sur nombre d’hommes du monde du cinéma, elle a aussi permis une remise en question de certains sur leur comportement. Et Alec Baldwin a décidé, jeudi, de partager ses réflexions sur lui-même alors qu’il recevait les honneurs du Paley Center for Media, à New York, et alors qu’il évoquait le climat qui règne à Hollywood depuis les révélations sur le producteur.

    " J’ai indéniablement traité les femmes d’une manière très sexiste. J’ai intimidé des femmes. J’ai ignoré des femmes. J’ai sous-estimé des femmes. "

    L’acteur de 59 ans a reconnu ne pas s’être toujours bien comporté avec le sexe opposé, rapporte le Hollywood Reporter : « De temps à autre, j’ai fait ce que beaucoup d’hommes font, c’est-à-dire… Lorsque vous ne traitez pas les femmes de la même manière que vous traitez les hommes, a expliqué Alec Baldwin. Vous ne le faites pas. Je suis d’une génération qui ne le fait pas et j’aimerais que cela change. J’aimerais vraiment que cela change. »

    Les témoignages lui ont « ouvert les yeux »

    Selon lui, les inégalités hommes-femmes qui régissent les rapports hollywoodiens portent atteinte au cinéma américain : « Je pense qu’une grande partie de ce problème fait du mal à notre business, estime celui qui a gagné un Emmy Award en septembre pour son imitation de Donald Trump. Cela le rend moins productif. » Il a expliqué que les dizaines témoignages de femmes ces dernières semaines lui avaient « ouvert les yeux »."

    « Je savais certaines choses, qu’il y avait des rumeurs de choses qui arrivaient à des gens, mais je n’en connaissais pas forcémen la portée […] Nous devons adopter une nouvelle vigilance, pour nous assurer que tout le monde est à l’aise et que nous fassions ensemble le travail que nous avons à faire. » 

    « And I say to myself : " What a wonderful year ... " She's fine ! »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Novembre 2017 à 17:10

    Une prise de conscience c'est déjà ça. Et comment va miss turlutte? et Mr MICHU?

      • Dimanche 5 Novembre 2017 à 17:42

        Wé, elle va de mieux en mieux mais j'attends le retour du gaulois pour raconter ...
        Bisoux-poux-genoux ...

    2
    Lundi 6 Novembre 2017 à 11:43

    coucou, les femmes seront toujours opprimes par certains hommes c est dans leurs gènes. c est bien déjà de le reconnaitre. bisous.

      • Jeudi 9 Novembre 2017 à 12:31

        Yo Dame Bougeotte,

        Je ne suis pas trop pour mettre en cause les gênes. Je reste sur mon idée que c'est d'abord une question d'éducation. Qui décide que l'homme vaut mieux que la femme, le blanc plus que le noir, l'hétéro plus sain que l'homo ? etc ...

    3
    Jeudi 9 Novembre 2017 à 06:08

    entre 3 accès de colère contre cette purge de WIFI qui fou le camp comme le chien de jean Nivel..... et une impatience grandissante à  habiter at home....je'' perfiderais'' que : dans ce cas présent la femme est  opprimée et le " con primé 'yes

      • Jeudi 9 Novembre 2017 à 12:32

        C'est une pilule qui finira par passer un jour ou l'autre ;-)

         

    4
    Jeudi 9 Novembre 2017 à 08:54

    Bonjour

    en voila un qui a les c.......lles de parler et de faire son mea culpa devant tous

     

    PS

    le gaulois est là, tu vas pouvoir parler de la minette

     

    formation finie boulot commencé hier de 15 h 45 a 20 h en semaine

    et le samedi journee complete horaires variables

    on est aidé les premiers jours, heureusement parce que un vrai labyrinthe déjà avec les mots de passe et les comptes login

     

    on doit envoyer 4 logiciels pour travailler,

    aucun n'a les memes logins (un est qu'avec des chiffres par exemple, les autres avec chiffres et lettres)

    et les mots de passe ne sont pas les mêmes non plus, il en faut deux en fait selon le login chiffré ou l'autre l'alphanumerique

    l'ordi parfois se met tout seul en mode majuscule pour taper,

    et en retour de pause pas fait attention je tape mes mots de passe, ils marchent pas,

    j'essaye deux trois fois, marchent pas (

    j'etais en mode majuscule, par ce maudit ordi,

    et la plupart de mes mots de passe sont en minuscules, n'est ce pas

    l'ordi se bloque si trois tentatives loupées.............je me retrouve  a attendre un quart d'heure qu'il se débloque tout seul dans les 15 minutes

    et la pause doit durer que 15 minutes maximum pour les 4 heures de boulot,

    on peut prendre en plusieurs fois mais 15 minutes en tout a comptabiliser

     

    donc j'ai deja depassé mon compte pause du jour sans le vouloir

    pureeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee, par Toutatis, le ciel m'est tombé sur la tete

      • Jeudi 9 Novembre 2017 à 12:35

        Et tu les notes quelque part, ces mots de passe ou bien tu les a appris par coeur ????

        Et est-ce que tu travailles avec cette p****n d'appli qui surveille le temps de travail ?

        Je suis contente pour toi que tu aies un boulot ! Les horaires te permettront certainement de continuer à laisser cours à ta créativité, pour notre plus grand plaisir. Ne lâche rien surtout ! Bon courage ...

      • Jeudi 9 Novembre 2017 à 13:40

        oui

        mots de passe notés sur un petit papier (puis refais en tableau sur ordi et ce fut imprimé)

        et là toujours avec mes documents et dans une de mes poches

         

        oui

        c'est la pointeuse virtuelle, l'horrible, que tu actionnes en arrivant et en partant

      • Samedi 11 Novembre 2017 à 12:02

        ho la vache, j'ai éclaté de rire Astérix !  (pardonne-moi)

        j'imagine que c'est le temps que tu testes tous les "trucs débiles" ... et qu'après c'est une question d'habitude... heureusement qu'ils n'interdisent pas le papier-crayon  ;) 

        Tiens bon jeune homme !  

         

      • Mardi 14 Novembre 2017 à 14:59

        Et est-ce que tes collègues de travail sont sympas au moins, Astérix ?

    5
    Samedi 11 Novembre 2017 à 12:12

    Il (Baldwin) savait certaines choses mais n'en connaissait pas la portée ? ouch  je bondis un peu quand je lis que "ça fait du mal au business et que ça le rend moins productif"  : pour moi ça fait d'abord du mal à la femme...

    Mais oui c'est bien que ça fasse réfléchir.

    C'est con, z'aurai(en)t  pu le faire avant........ Perso je fais des bonds quand je lis des pseudos mea culpa  ou autres compassions  parce que ça m'insupporte, j'ai + envie de donner des baffes que de comprendre frown

     

      • Mardi 14 Novembre 2017 à 14:55

        Bin moi, je suis un peu over-gavée de voir qu'on ne peut plus écouter une émission radio ou télé, lire un article, consulter l'interview d'une personnalité féminine, sans que LE sujet soit évoqué et qu'on la questionne à titre personnel. Ce n'est pas tant qu'on en parle beaucoup qui me gave. Ce qui me gave, c'est que derrière les questions, il n'y a rien. Le sujet est abordé parce qu'il est " tendance ", parce que les journalistes ont peur, s'ils ne l'abordent pas, de commettre une erreur ? De se faire taper sur les doigts ? De passer à côté d'un buzz ?  ... de quoi ???

        Une fois la question " essentielle " posée : " Et vous, avez-vous été victime de harcèlement sexuel " ? Le (ou LA, ce qui est pire selon moi) journaliste a l'impression d'avoir fait le job et passe à autre chose. Des bouffons. Aujourd'hui, on a les statistiques, alors poser la question ... c'est avoir peu de chance de s'entendre répondre : " Vous parlez de quoi, là ? Je sais pas, j'ai rien vu, suis au courant de rien ".

        N'empêche : je crois l'avoir déjà dit mais je répète, je suis contente, oui, que ça ait pété. Je suis contente qu'on en parle. Je suis triste de découvrir que des personnes auxquelles je n'aurais jamais songé m'apparaissent sous un angle que je n'aime pas. Je pense ici à Dustin Hoffman, à Kevin Spacey (quel con ! mais quel con ! ). Comme on dit, " il ne faut pas oublier de remettre les choses dans le contexte et dans l'époque ".
        Je sais aussi, que ces deux là, comme Baldwin, comme d'autres de la même génération ont une EDUCATION à revoir.

        La " prise de conscience de Baldwin " ? Bien. Très bien. Il permettra peut-être justement aux gars de son âge de se poser des questions, de revoir leurs copies ? Encore faudrait-il que ce genre de réaction (celle de Baldwin, dont il est question ici) soit un peu plus commentée. Perso, j'ai vu cet article par hasard et je n'en ai pas plus entendu parler que ça.

        Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas une écriture inclusive à la con qui va aider beaucoup au débat. Je vois des tas de film dernièrement, dont je me dis que très bientôt, certaines scènes, certains propos ne pourront plus avoir lieu. Des scènes qui pourtant ne gênaient personnes au moment de leurs parutions. Parce que nous étions tous, hommes et femmes, conditionnés pour subir, accepter, admettre.

        Conditionnés pour croire que tout était normal et vivre les choses comme une routine.

        Je te rejoints sur les " pseudo mea culpa et autres compassions ", oui, ils auraient pu s'en rendre compte avant ces connards. Ca leur aurait évité de s'excuser. Comment peut-on imaginer une seconde qu'une main au cul, ou, plus simplement un sifflet de rue, soit " de la galanterie grivoise " ? Ca m'a toujours dépassée. Et ça, ce ne sont que les choses les plus " légères " que l'on puisse endurer.
        Et je ne regrette qu'une chose : c'est de ne jamais avoir eu le cran d'attraper un de ces gars par les couilles et de les lui faire bouffer. 
        ... pour avoir été conditionnée pour croire que tout était normal et qu'il ne s'agissait que de routine ... 

      • Vendredi 17 Novembre 2017 à 11:22

        +1 : ras le bol d'entendre parler que de ça, surtout de la façon dont c'est abordé !! ça prouve bien qu'on mélange tout et je trouve ça grave :(

        C'est sûr que y'a des personnes du cinoche (mais pas que : MJS, France2...) que je regarde d'un autre œil. Ceux qui disent aujourd'hui que ils savaient qu'il se passait quelque chose ou que évidemment  que dans le métier ça se savait   ça ça m’écœure parce que savoir la détresse et laisser faire : j'ai pas de mots.  (même si je veux bien croire qu'il y a des foutus engrenages de merde.....)

        Il va vraiment être temps de couper la tête aux hydres malfaisantes... (quand je te dis qu'il faut retrouver la guillotine, faudrait aussi inventer un modèle réduit...)

         



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :