• Merci pour ce moment ...

    J'ai passé une super semaine, riche de toutes sortes de choses. Elle n'a pas été exemptée de moments un peu délicats comme ... ce qui suit par exemple et que vous me pardonnerez de vous raconter une nouvelle fois en images écrites car de nouveau, je suis sans ordi. Mais je me suis appliquée, je vous assure !

     

    Voilà. J'en ai deux ou trois autres comme ça, Et plus drôles, mais comme le gaulois veux un billet par semaine, je vous raconterai la suite quand j'aurai de nouveau mon matis avec moi.

    Gros bisous les loulous.

    « Pointillés à venir ...Les photos »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Juillet à 21:28

    Ce que tu narres là, je l'ai entendu plusieurs fois, c'est désolant et il faut en effet "remettre l'église au centre du village"

    Ensuite je dirais, c'est dit et à eux , ne plus parler car on sait qu'il ne fau;t pas parler aux cons, ça les instruit.

     

    Bisous Mme de Sevigné

      • Vendredi 28 Juillet à 06:52

        Heyyyyyy !  Popoooo. !! Les nnouelles sont bonnes ??

        Ici, c'est ssuroout l'un d'entre eux, peut-être deux, qui se sont faits  remarquer Et qui, avec mon laïus,ont mis le groupe. Un peu mal à l'aise. La prochaine fois, je pense que. La dame qui s'est adressé à. Moi evitteta de sortir. Avec. Ces ploucs.

        Cs derniers étaient vraiment gènés Et moi pas du tout :D

      • Vendredi 28 Juillet à 21:11

        coucou, tu as eu bien raison et pour les news,  on espère voir le bout du tunnel  concernant Céline avant la fin de l'année et pour le reste c'est long ... l'expert pas encore venu pour les pbes évacuations et sinon me suis misqe en repos blogo... jusqu'à la rentrée,  besoin de repos vraiment, mais ça va aller, bisous et merciiiiiiiii

    2
    Vendredi 28 Juillet à 08:03

    Coucou,

    perso je trouve ça vach'ment sympa la vision du papier/stylo, peut-être parce que j'ai toujours écrit et que je n'écris quasi plus que via un clavier ? du coup via la photo j'imagine le stylo glisser sur la page et la page se remplir : c'est joli à voir je trouve.

     Alors comme ça les cons sont de sortie ? en groupe en plus ? pffffff  J'me moque... mais ça m'arrive aussi de "commenter" des créations que je trouve trop onéreuses. Par contre je rigole pas, c'est plus du genre "oh la vache, c'est chéro"  autrement dit je ne remets en cause le travail (ni les frais annexes d'expo ou autres)  mais pour moi c'est juste trop cher.  (sans parler des frais d'expo, pour les exposants : c'est juste hallucinatoire...) 

    Par contre ce qui est sûr c'est que le temps passé à la création/réalisation ça c'est une donnée totalement invisible ! J'entendais Besson qui disait, à propos du coût de son film Valerian : "il y a des scènes de 20secondes [d'effets spéciaux] qui ont nécessité 400h de travail" : ça résume bien je trouve yes

    P'tite question : comment a fait "l'artiste" pour se contenir et pas leur rentrer dans le lard ?

     

      • Vendredi 28 Juillet à 09:23

        Est ce que tu dis : les épinards c'est degeulasse Ou bien : j'aime pas les épinards ?

         

      • Vendredi 28 Juillet à 12:06

        je dis "j'aime pas les épinards" mais en vrai j'aime bien he

         

      • Vendredi 28 Juillet à 15:16

        LOL :D moi j'adore les épinards ! J'en fais des orgies. Je reviens te répondre plus tard. J'oublie pas. Là c'est chiant.

          

         

      • Vendredi 28 Juillet à 15:22

        Mais pour patienter, je viens de te trouver un job qui te permettra d'acquérir ma sculpture en un mois de travail seulement.

        Ici

      • Samedi 29 Juillet à 07:44

        lol !

        (faire ça pour m'offrir une de tes sculptures ? ça m'f'rait mal au c_l  !)  he 

         

      • Samedi 29 Juillet à 07:58

        Oui, enfin ... tout dépend comment tu travailles ... t'es pas obligée d'avoir mal au 

      • Mardi 1er Août à 19:58

        Hello Pipiou !

        Je t'avais promis une réponse, excuse moi pour le délai, j'avais besoin de retrouver mon matos ...

         

        Je n’ai vu aucun «  con » dans cette expérience. Seulement (au moins) un «  plouc » ( = personne sans éducation). Tu me réponds avec ton ressenti, je te précise le mien, qui ne provient pas d’une culture exceptionnelle mais qui n’est pas non plus le fruit d’une simple sensibilité. Il s’agit d’un minimum d’expérience et de connaissances.

         

        On n’entre pas dans une galerie ou dans un musée comme dans un supermarché. Dans ce dernier, on y entre pour une chose précise avec un budget précis. Dans la galerie, le musée, l'expo, on entre pour se faire plaisir, pour ouvrir son regard, pour ressentir des émotions. On y va un peu pour y vivre une aventure. Si tout va bien, on en ressort avec une expérience enrichissante. Contrairement aux musées, il y a dans les galeries et lieux d’exposition, des pièces à vendre (on ne va pas non plus jouer au perlimpimpin : la reconnaissance de l’artiste est belle est bien validée par un chèque bien plus que par un succès dit d’estime, quand bien même ce dernier peut-être aussi important que valorable. Mais … tout le monde doit manger, bien sûr). Ce dernier aspect (l'achat) de la pièce exposée est bel et bien la dernière étape du travail de l’artiste qui consiste à (en gros) :

        1/ Exprimer

        2/ Transmettre

        3/ Echanger : Expliquer son procédé, sa démarche, sa technique, son cheminement ou plus, selon les questions posées.

        4/ Vendre, enfin, puisqu’il le faut.

        Le tout enrichi par un travail de qualité, c’est la moindre des choses due aux visiteurs. L’ensemble n’est pas évident, c’est certain.

        Ceci étant posé, dans l’expérience vécue, ce qui était étonnant, c’était le fonctionnement du groupe, tel que je l’ai décrit : entrer en trombe en ignorant les personnes sur place, c’était déjà GROSSIER, surtout compte tenu du lieu (superbe). Se jeter d’ABORD sur les prix des objets sans leur accorder plus de regard ou d’intérêt qu’on ne l’avait fait pour les artistes, c’était encore GROSSIER. En ricaner, c’était d’autant plus … con (ça : oui, pour le coup). Regarder ENSUITE les objets dans un deuxième tour de piste alors que l’ensemble avait été critiqué, c’était … étrange … S’apercevoir EN DERNIER LIEU qu’il y avait «  peut-être » une technique et s’IMAGINER qu’on en savait tout pour FINALEMENT faire semblant de découvrir que quelqu’un était là, à leur disposition, à deux pas d’eux, c’était puéril car même les enfants se comportent différemment. L’ensemble donnait une image inintéressante de ces visiteurs et ne donnait pas plus envie de leur accorder le regard dont il nous avaient soustraites.

        Peut-être les «  grands » artistes actuels donnent-ils trop de grain à moudre à ces visiteurs en mal d’égo, va savoir. Je ne chercherai pas à psychanalyser ces gens. Je conçois qu’une over-giga-bite installée sur la place Vendôme ou le vagin géant d’Anish Kappor ou même les emballages de Christo ainsi que tant d’autres provocations incitent les néophytes/béotiens à se gausser de chaque création. Mais l’amateur, lui, ne se trompe jamais de cible. Sa sensibilité, son comportement attentif et respectueux le démontre. Le passionné cultivé, comme l’artiste de sang, ne s’intéresse pas au chiffre. Il achète parce qu’il aime. Ainsi, le prix n’est qu’accessoire, il n’est encore une fois que la validation de la compétence. Toute peine mérite salaire. Tout employé est payé à la fin du mois. L’artiste ne l’est pas. Son salaire, c’est la pièce ou les pièces qui touchent suffisamment le visiteur pour qu’il éprouve le besoin de l’acquérir. Ainsi, on ne peut pas dire d’une «  oeuvre » qu’elle est trop chère. On dit éventuellement qu’on n’a pas les moyens de se l’offrir. C’est une question de codes et … d’éducation. Mais de l’éducation, ces personnes n’en avaient pas.

         

        Pour ce qui est des épinards (que j’adore, ce qui n’est pas le cas de la majorité *Lol*), on dit qu’on n’aime pas les épinards, ou la langue de boeuf, ou les tripes et pas que c’est dégueulasse. Quand on a de … l’éducation (à moins que ce ne soit particulièrement dégueulassement cuisiné, bien entendu). Dans la création, c’est pareil. On ne dit pas : c’est trop cher. On dit : je n’ai pas les moyens.

         

        Quant à rentrer dans le lard de quiconque, j'ai passé l'âge. Je me contente d'ironiser, mi-figue, mi-raisin et en général ça fait mouche. J'avais d'ailleurs posté un billet derrière celui-ci (en photo aussi) mais j'ai fait une fausse manip'. Il faut que je le refasse par écrit. Il s'agissait d'autres expériences intéressantes dans le courant de cette même semaine qui a été particulièrement " riche " sous bien des angles :-) , une très belle semaine à tout point de vue.

         

        Bonne soirée.

      • Mercredi 2 Août à 10:03

        merci d'avoir pris le temps de ton point de vue de l'intérieur, parce que si toi tu œuvres moi je ne fais que regarder : le ressenti est forcément différent. 

        tu sais, les cons en question ce n'est qu'une appellation globale à un instant T, j'aurais pu dire connards ou blaireaux.  Mais pas ploucs  tu sais pourquoi ? parce que je les ai pas vus et que j'ai pas échangé avec eux sinon ça m'aurait sûrement sauté aux yeux...   (n'empêche que le fonctionnement du groupe : pour moi et à ce moment précis c'est des cons.)

        Tou a rrrréchone : je n'aurais pas dû dire  écrire "oh la vache, c'est chéro" parce que c'est bien trop global, et que globalement ça veut rien dire... C'est pour ça que je prends l'exemple du film de Besson : parce qu'il y a énormément de boulot qu'on ne voit pas et qui justifie le coût.  

        aïe ouille : j'ai un peu l'impression de ne pas être passionnée cultivée. et aussi de pas avoir d'éducation ;)  cela dit du côté des arts, c'est plutôt pas faux !!

        "je n'ai pas les moyens" me gêne un peu malgré l'honnêteté : on demande pas à l'exposant s'il a les moyens ou pas, tu comprends ce que je veux dire ?   Le mieux serait (peut-être ?) de dire "pour moi c'est trop cher parce que..."   [j'ai la facture d'eau à payer]  [j'ai déjà acheté un Picasso cette semaine] [ça ne va pas avec mon intérieur] [je dois acheter une Canada-Goose] 

         

      • Mercredi 2 Août à 10:11

        #JeNeSuisPasLucBesson

        intello

      • Jeudi 3 Août à 08:33

        Hello Pip' !

        J'ai du mal exprimer ce que je voulais dire et pourtant, je pensais avoir été claire. Je vois que tu te focalises sur le sujet " tiroir caisse ", alors que le propos du billet est partout ailleurs, malgré la mention de l'argent (inévitable puisqu'il fait partie du système et qu'il faut appeler un chat un chat).
        Je crois que du coup, on a fait le tour ^^ mais tu devrais essayer d'ouvrir ton approche au monde de la création " professionnelle ". En regardant avec tes yeux. Tu verras, ton coeur en retirera beaucoup d'émotions enrichissantes.
        Toi pas taper, hin !

      • Vendredi 4 Août à 09:23

        je focalise sur le tiroir-caisse ?? on dirait bien qu'on n'arrive pas à se comprendre  :( 

         "tu devrais essayer d'ouvrir ton approche au monde de la création "professionnelle". En regardant avec tes yeux. Tu verras, ton cœur en retirera beaucoup d'émotions enrichissantes."

        c'est dur à lire parce que dès mon premier comm. je défends le travail que représente la création justement ! (travail qui ne se voit pas)  mais je vais pas taper : ça m'emmerde juste qu'on n'arrive pas à se comprendre, grrrrrr 

         

    3
    Vendredi 28 Juillet à 09:50

    Bonjour les amis des arts,

    le commentaire du gaulois qui veut son article de la semaine he

     

    quand je suis devant une oeuvre artistique, par respect de l'auteur

    je garde les reflexions sur le prix dans ma tete, si le montant est affiché

    si la valeur n'est pas indiquée et que j'obtiens une réponse, je garde le visage stoïque sans montrer cet etat d'ame sur le cout

    et je ne rigole pas bêtement devant un objet qui depasse mon entendement, je regarde, je l'observe et je me fais mon idéé dans le cerveau,

    si je suis accompagné, je parle plus bas car on pourrait nous entendre, Don Corleone

    si je n'aime pas, on peut facilement le savoir car  je passe vite a la suite

     

    les cons c'est la population qui se reproduit le plus vite sur cette planete j'ai l'impression

      • Vendredi 28 Juillet à 10:26

        Cher gaulois, nous sommes fichus un peu pareil on dirait. La moustache en moins, c'est aussi l'attitude que j'adopte, à la virgule près. Et si par hasard on me contraint, je préfère dire que je n'aime pas trop les épinards plutôt que dire que c'est degueulasse. (Sauf avec McCarthy et les loustics de son acca-bite)

        Je crois que pour comprendre la situation, il faut etre un peu dans le domaine.

    4
    Lundi 31 Juillet à 09:10

    salut tout le mnde

    allez pour se marrer,

    c'est une video allemande refaite en version anglaise

     

    il faut voir la fin,

    vous allez pouffer eh eh eh

     

    https://www.youtube.com/watch?v=HGEbENMFyGw

     

     

     

     

     

      • Lundi 31 Juillet à 15:20

        Mouahahahahaaaaaaa !!!! J'ai pas pouffé ! Je me suis déchiré les abdos ! Mais c'est sur ce post que tu aurais du mettre ton commentaire ...

        En découvrant la video, j'ai regardé mon avatar et je me suis demandé si finalement ...

      • Mardi 1er Août à 09:29

        je m'attendais pas a la fin, que c'est con mais si amusant

         

        bravo pour ce nouvel habillage du blog

      • Mardi 1er Août à 20:07

        Merki ^-^!

        Je trouve que ça va bien avec ton pantalon.

    5
    Mardi 1er Août à 16:59

    Hooooooooooooooo

    les jolies couleurs estivales ! 

    et ça te va bien le orange : on dirait que t'es toute guillerette !?

    + + + + + + +

     

      • Mardi 1er Août à 20:08

        Merki ^-^!!!!

        Oui, ça va sOuperrrr ... Ca doit être lié, tu as raison. Je m'ennuyais un peu avec le parme. C'était mou.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :