• Abstention, vote blanc, vote nul : quelle différence ?

    Pour info.

    L’abstention consiste à ne pas participer à une élection ou à des opérations de référendum. Elle traduit soit un désintérêt total pour la vie publique, soit un choix politique actif consistant à ne pas se prononcer afin de montrer son désaccord. Ainsi, à l’occasion du référendum sur les accords de Matignon portant sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie en 1988, l’un des partis de l’opposition avait appelé ses partisans à s’abstenir pour s’opposer au texte. Néanmoins, l’abstention semble traduire une crise de la représentation et peut poser la question de la légitimité du pouvoir politique élu avec une faible participation.

    Le vote blanc consiste à déposer dans l’urne une enveloppe vide ou contenant un bulletin dépourvu de tout nom de candidat (ou de toute indication dans le cas d’un référendum). Ce type de vote indique une volonté de se démarquer du choix proposé par l’élection.

    Le vote nul correspond à des bulletins déchirés ou annotés qui ne sont pas pris en compte dans les résultats de l’élection. Il est parfois difficile d’interpréter le sens d’un vote nul. L’électeur n’a pas forcément souhaité que son vote soit nul (il a cru, par exemple, qu’une mention manuscrite ajoutée n’aurait aucune incidence). Mais il arrive également que l’électeur ait volontairement déposé un bulletin nul pour manifester son opposition aux différents candidats et programmes présentés.

    Depuis la loi du 21 février 2014 visant à reconnaître le vote blanc aux élections les bulletins blancs sont décomptés séparément des votes nuls et annexés en tant que tel au procès verbal dressé par les responsables du bureau de vote. Mais, comme auparavant, ils ne seront pas pris en compte dans le nombre des suffrages exprimés (ensemble des bulletins moins les votes blancs et nuls).

    Cette loi est l’aboutissement d’une proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale en juillet 2012 qui avait pour objectif de faire reconnaître que le vote blanc est un acte citoyen qui se distingue de l’abstention – l’électeur s’étant déplacé jusqu’à son bureau de vote – et exprime une volonté politique de participer au scrutin pour dire son refus de choisir entre les candidats en lice. La prise en compte du vote blanc pourrait permettre de faire reculer le taux d’abstention.

    Source : viepublique.fr

    Et, si ce n'est pas assez claire, la même chosesur LCI.fr

    « Je me lève, et je me bouscule, je ne me réveille pas ... comme d'habitude ...Chronique d'un vote incertain : et plutôt trois fois qu'une ! »

  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Avril à 09:26

    comme je l'ai ecrit chez PIPIOU

    on peut aller voter mais exprimer sa colere en mettant les deux bulletins des candidats dans l'enveloppe,

    ça annulera son vote mais on aura voter

     

    quoique Macron c'est moins pire que cette Narine La Peine

     

      • Mardi 25 Avril à 13:22

        Oui : ça annule le vote, mais on a voté.
        Mais il faut voir à qui ça profite.
        C'est tordu.

        Moi, mon intelligence est limitée. On me dit que si je ne vote pas (abstention, nul, blanc), je profite à LePen. Alors évidemment, je voterai Tikon (Aïe ! Vite ! Quelqu'un a de la vaseline !? J'i trop mal ! ).

        Mais je ne comprends vraiment pas comment on peut dire que je profite à Marine plutôt qu'à Tikon. Pourquoi ? Quelqu'un d'intelligent peut-il m'expliquer le raisonnement. En faisant comme si j'étais une débile de base (ce que je suis), pour que je comprenne enfin. Merci.

        C'est ta réponse chez Pip' qui m'a donné l'idée de chercher les " règles ".

    2
    Fabymary POPPINS
    Mardi 25 Avril à 10:50
    Je me sens concernée par ton billet et Merci des éclaircissements. Mais je suis en totale opposition avec tout cela et je m'abstiendrai encore au 2nd tour mais j'irai voter pour LES municipales comme tjs qd ce sera le moment et reviendrai peut être un jour voter pour un président si je crois en lui ce qui n'était pas le cas cette année. Mais cet état d'esprit actuel prend aussi ses racines je pense par un ras le bol des choses dictées et imposées. Je sature surement.?Bises
      • Mardi 25 Avril à 13:25

        Bin oui. Tu es comme une certain pourcentage de la population. Tu aimerais être libéré, délivrée mais tu es écoeurée, dégoutée et tu le dis à ta façon.

        Moi je me dis que comme Bribri à dix ans de plus que moi, y'a des chances qu'elle meure avant moi. Je me mets sur les listes pour lui succéder et faire rentrer un peu de plomb dans la cervelle du fiston.

        Je milite, quoi !

    3
    Mercredi 26 Avril à 09:35

    Merci Madame Michu : le récap c'est clair !

    Pour moi le "ça profite à Le Pen" : c'est parce que les lepenistes IRONT VOTER EUX, et plutôt deux fois qu'une : z'ont juste une petite marche à franchir !   Donc,  si on n'y va pas.............. fais ton compte camarade  he

     

      • Mercredi 26 Avril à 10:12

        Les macronistes pur jus n'ont qu'à faire la même chose. Après tout, il a fêté sa victoire sur elle dimanche, non ? Y'a pas de raison que ce ne soit pas acquis dans dix jours. N'est-ce pas le message qu'il a fait passer ?



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :